Des pirates téléphoniques s'attaquent aux routeurs avec accès à distance n'ayant pas été mis à jour

AVM dispose d'éléments tendant à démontrer que des hackers tenteraient une nouvelle fois d'exploiter la faille de sécurité de février 2014 pour laquelle un correctif a depuis longtemps été mis en ligne. Seuls les utilisateurs ayant omis d'installer la mise à jour de sécurité de février 2014, ayant activé l'accès à distance (port 443) et disposant d'une fonction téléphonique (VoIP, ligne fixe) sont concernés par ces attaques. Les pirates ciblent actuellement les périphériques qui n'ont pas été mis à jour et dont les mots de passe n'ont pas été changés. Cela ne touche certes qu'une infime partie de l'ensemble des périphériques installés. Mais dans de rares cas, le piratage de ces périphériques peut s'étaler sur une période relativement longue et faire exploser le montant des factures de téléphone, à cause par exemple d'appels abusifs passés vers Cuba, la Sierra Leone ou l'Afghanistan.

AVM recommande donc aux utilisateurs n'ayant pas encore fait de mise à jour de combler ce retard sans attendre, de manière à pouvoir utiliser leur routeur en toute sécurité avec une version actuelle du logiciel.

Pour de plus amples informations sur la mise à jour de sécurité de février 2014, cliquez sur le lien suivant : http://benl.avm.de/fr/conseils/securite/mise-a-jour-de-securite-pour-fritzbox/.