Recommandez-nous :
Des fonctions WiFi très pratiques

Le Wi-Fi de A à Z : petit glossaire des termes et abréviations

Wi-Fi 6, WPA3, VHT160 – lorsque l'on s'informe sur le thème du Wi-Fi, on ne comprend pas toujours immédiatement ce qui se cache derrière les expressions souvent abrégées.

Ce petit glossaire vous aidera à découvrir et à comprendre les principales abréviations.

Termes et abréviations d'ordre général

WLAN

WLAN désigne le Wi-Fi et signifie « Wireless Local Area Network », c'est-à-dire réseau local sans fil. Il s'agit de l'alternative sans fil au réseau local filaire (LAN).

Wi-Fi

Le terme facile à retenir de « Wi-Fi » s'est établi dans de nombreuses régions pour remplacer WLAN. Wi-Fi rappelle le terme Hi-Fi (High Fidelity) du domaine audio.

SSID

Le SSID (Service Set Identifier) est un nom que vous pouvez choisir librement pour votre réseau Wi-Fi. Pour une FRITZ!Box 7590, cet identifiant préconfiguré est par exemple « FRITZ!Box 7590 FM » – c'est sous cette désignation que les terminaux tels que les smartphones ou les portables pourront trouver le réseau sans fil. Le SSID peut être modifié à tout moment via l'interface utilisateur de la FRITZ!Box.

MAC

Chaque périphérique est doté d'une adresse MAC (Media Access Control) unique au monde via laquelle il peut être identifié par d'autres appareils au sein du réseau. Ceci est utile pour le Mesh Steering ou l'autorisation voire le blocage ciblés de périphériques (Wi-Fi) au sein du réseau domestique.

Répéteur Wi-Fi

Le signal Wi-Fi d'une base Wi-Fi n'est pas illimité dans sa portée – en fonction de son environnement, le signal Wi-Fi peut être trop faible dans certains recoins de la maison ou de l'appartement. Les répéteurs Wi-Fi tels que les FRITZ!Repeater apportent la solution : ils augmentent la portée du Wi-Fi pour vous permettre d'en profiter partout où vous en avez besoin.

Mesh

Mesh (terme anglais pour maillage) désigne les environnements Wi-Fi au sein desquels plusieurs composants Wi-Fi (comme par ex. la FRITZ!Box et le FRITZ!Repeater) sont responsables d'une meilleure répartition du Wi-Fi sur l'ensemble de la surface. Les périphériques FRITZ! tels que le FRITZ!Repeater et le FRITZ!Powerline utilisent les mêmes paramètres au sein du réseau Mesh. En outre, les clients Wi-Fi comme les smartphones peuvent être redirigés vers le Wi-Fi plus puissant afin que vous profitiez du meilleur débit.

Normes Wi-Fi

La première norme Wi-Fi date de 1997 et pouvait alors transmettre 1 à 2 MBit/s. Beaucoup de choses ont changé depuis : le Wi-Fi 6 peut atteindre jusqu'à 6 GBit/s. Vous trouverez ici les principales informations concernant les normes Wi-Fi et qui les élabore.

IEEE

L'’Institut des ingénieurs en électricité et en électronique (Institute of Electrical and Electronics Engineers, IEEE) définit une série de normes techniques, dont les normes IEEE 802.3 (LAN) et IEEE 802.11 (Wi-Fi).

802.11

Les spécifications techniques pour le Wi-Fi sont fixées par l'IEEE. L'organisation nomme ses normes de la « série 802 » (Wi-Fi) selon le schéma IEEE 802.11a, 802.11n ou 802.11ac. La forme abrégée « Wi-Fi AC » s'est établie dans certains pays.

WFA

L'Alliance Wi-Fi (WFA) est chargée du perfectionnement de la technologie Wi-Fi. Il s'agit d'un regroupement des organisations intéressées par le thème du Wi-Fi. La WFA propose entre autres des tests pour l'interopérabilité des périphériques Wi-Fi.

Wi-Fi 6

Wi-Fi 6 mise pour la première fois sur une numérotation des normes Wi-Fi et propose quelques astuces intelligentes afin de fournir un Wi-Fi beaucoup plus rapide à un plus grand nombre de périphériques. La norme Wi-Fi 6 est conçue de manière à répartir de manière optimale la bande passante mise à disposition. Vous trouverez davantage d'informations sur le Wi-Fi 6 dans la rubrique Conseils.

Wi-Fi ac

La norme Wi-Fi ac, qui date de 2013, garantit des débits de Wi-Fi dans la plage des 5 GHz. Aujourd'hui, la norme est également connue sous le nom de Wi-Fi 5.

Wi-Fi n

Wi-Fi n ou Wi-Fi 4 ? Les deux termes désignent la même chose : la norme Wi-Fi datant de l'année 2009 est encore aujourd'hui l'épine dorsale du Wi-Fi dans le spectre des 2,4 GHz.

Wi-Fi b, g, a

Ces trois normes Wi-Fi plus anciennes ne sont quasiment plus demandées aujourd'hui, mais elles ont permis une percée de l'Internet sans fil dans les années 2010.

   

La sécurité au sein du réseau Wi-Fi

De nombreuses procédures et technologies permettent d'améliorer la sécurité du réseau Wi-Fi. Voici les principales :

WPA, WPA2, WPA3

La méthode Wi-Fi Protected Access 2 (WPA2) permet d'avoir une transmission sûre des données dans le réseau Wi-Fi depuis 2004. À la différence des anciennes normes, ce mode de chiffrement utilise entre autres des clés dynamiques pour une protection supplémentaire contre les agresseurs. En 2018, la WFA avait annoncé le successeur WPA3, qui active entre autres PMF de manière contraignante et offre une sécurité accrue contre les attaques dites par dictionnaire.

CCMP

Pour connecter un périphérique avec le réseau Wi-Fi, non seulement le SSID doit être connu, mais il est également nécessaire de saisir une clé de sécurité Wi-Fi. Cette dernière sert de mot de passe pour l'accès. Pour les produits FRITZ! dotés du Wi-Fi, le mode WPA « WPA2 (CCMP) » est disponible pour la clé de sécurité Wi-Fi dans la section consacrée à la sécurité Wi-Fi. Il s'agit ici de l'acronyme de « Counter-Mode/CBC-MAC Protocol », qui utilise une combinaison de différents algorithmes cryptographiques.

PMF

Les « cadres de gestion protégés » (Protected Management Frames, PMF) offrent une protection plus étendue de la connexion Wi-Fi durant la phase d'établissement de la connexion.

OWE

Opportunistic Wireless Encryption (OWE) apporte plus de sécurité dans les environnements Wi-Fi qui renoncent (ou souhaitent renoncer) à une protection par mot de passe, par exemple les hotspots Wi-Fi ouverts. Le client Wi-Fi et la base peuvent convenir d'un chiffrement des données transmises avec l'aide du mécanisme de sécurisation OWE. L'OWE est également appelé « Wi-Fi Certified Enhanced Open ».

WPS

D'une simple pression de bouton ou bien à l'aide d'un code PIN, vous pouvez connecter en un tournemain au réseau sans fil de votre produit FRITZ! les périphériques sans fil supportant le procédé WPS (Wi-Fi Protected Setup). Ce faisant, les paramètres de chiffrement de la FRITZ!Box sont transmis en toute sécurité au périphérique Wi-Fi, puis enregistrés de façon permanente par ce dernier.

   

Technologies Wi-Fi spéciales

Généralement, le Wi-Fi est facile à utiliser pour les utilisateurs : sélectionner le nom du Wi-Fi dans une liste, saisir le mot de passe et c'est parti. Et pour que tout fonctionne sans accroc, des technologies complexes fonctionnent en arrière-plan. Elles sont répertoriées ici pour vous orienter.

2,4 + 5 GHz

Le Wi-Fi émet dans deux plages de fréquences différentes, dans la plage des 2,4 et des 5 GHz. Bon à savoir : dans le spectre des 2,4 GHz, la portée du Wi-Fi est la plus élevée ; en revanche, des vitesses plus élevées peuvent être atteintes dans le spectre des 5 GHz.

Canal Wi-Fi

Le spectre radioélectrique pour les transmissions en Wi-Fi est réparti sur des canaux. Ces derniers ont généralement une largeur de 20 MHz. Pour des vitesses plus élevées, il est possible d'utiliser simultanément deux canaux avec une largeur de 40 MHz.

HE80

« High Efficiency 80 » indique qu'une largeur de canal de 80 MHz est prise en charge.

VHT160

Avec « Very High Throughput 160 », l'utilisation de canaux Wi-Fi avec une largeur de bande de 160 MHz devient possible. Le VHT160 est disponible dans la bande de fréquences des 5 GHz dans le cas de connexions selon les nouvelles normes Wi-Fi 5 et Wi-Fi 6.

MIMO, MU-MIMO

MIMO signifie « Multiple Input, multiple Output ». Les périphériques dotés de la technologie MIMO possèdent plusieurs antennes et peuvent ainsi émettre ou recevoir plusieurs flux de données à la fois. La technologie permet de bénéficier de vitesses plus élevées. En mode exclusif (Single User, ou plus rarement SU-MIMO), ceci a lieu entre un client Wi-Fi et la base. Le mode MU-MIMO (Multi-User-MIMO) offre également la possibilité d'émettre simultanément vers plusieurs clients Wi-Fi.

OFDMA

Orthogonal Frequency Division Multiple Access. Voilà un nom compliqué pour désigner une technologie dotée de propriétés très pratiques. Concrètement, il s'agit d'un procédé au cours duquel le Wi-Fi 6 envoie par exemple des données entre le client Wi-Fi et la base. Il réduit les latences et peut livrer des données à plusieurs clients avec un paquet.

QAM

Modulation d'amplitude en quadrature. Encore un acronyme compliqué qui signale un procédé de transmission de données. Il est souvent précédé d'un chiffre (par exemple 4QAM, 8QAM, 16QAM, etc.). Le chiffre indique combien de symboles peuvent être transmis simultanément. Exemple : 16QAM représente 16 symboles et transmet par conséquent 4 bits.

DFS

Le Wi-Fi n'est plus l'utilisateur principal, notamment dans le spectre des 5 GHz. Les radars pour le contrôle aérien par exemple ont la priorité. La sélection dynamique de fréquence (Dynamic Frequency Selection) détermine la façon dont une base Wi-Fi contrôle quels sont les utilisateurs prioritaires dans la plage de fréquences. Une durée de plusieurs minutes est prévue pour ce contrôle. Zero Wait DFS permet de contrôler quels utilisateurs sont prioritaires dans la bande et d'utiliser la plage de fréquences sans délai d'attente.